DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mer d'Azov : les marins ukrainiens inculpés

Mer d'Azov : les marins ukrainiens inculpés
Taille du texte Aa Aa

Les tensions entre Kiev et le Kremlin ne sont pas près de retomber. Tous les marins ukrainiens arrêtés par les autorités russes auraient désormais été inculpés pour "franchissement illégal de frontières". Une affirmation de l'un des avocats des militaires qui se trouvaient à bord des trois navires interceptés il y a plus d'une semaine dans le détroit de Kertch, selon une agence russe.

"La Russie doit libérer les marins et les navires ukrainiens", a déclaré Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'OTAN. "Elle doit également permettre la liberté de navigation. Et un accès sans entrave aux ports ukrainiens dans la mer d'Azov. Les navires ukrainiens, tant militaires que civils, ont le droit de naviguer dans le détroit de Kertch et la mer d'Azov".

Selon le président ukrainien Petro Porochenko, Moscou, qui a annoncé le déploiement de nouveaux missiles antiaériens, compterait créer un corridor de la Russie à la Crimée. Une affirmation démentie par le Kremlin.

"Cette déclaration est absolument absurde", soutient Dimitri Peskov, porte-parole du Kremlin. "C'est une nouvelle tentative pour générer des tensions. Malheureusement, il est fort probable que de telles tentatives se renouvelleront à l'approche des élections en Ukraine. La Russie n'a jamais rien envahi et n'a jamais créé de corridors".

Deux ports ukrainiens, Berdiansk et Marioupol, se sont trouvés de fait sous blocus russe, en mer d'Azov, puisque les navires ne peuvent plus sortir ni entrer dans cette zone.