DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Eliud Kipchoge pense qu'il va être élu athlète de l'année

Vous lisez :

Eliud Kipchoge pense qu'il va être élu athlète de l'année

Eliud Kipchoge pense qu'il va être élu athlète de l'année
Taille du texte Aa Aa

Le Kényan Eliud Kipchoge, nouveau recordman du monde du marathon en 2 h 01 min et 39 sec, pense qu'il va être désigné athlète de l'année par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) mardi soir à Monaco.

Interrogé en conférence de presse pour désigner son favori parmi les 5 athlètes nominés, le vainqueur du marathon de Berlin a répondu: "L'athlète de l'année sera Eliud Kipchoge, c'est pour ça que je suis ici", parlant de lui à la 3e personne, sur le ton de l'humour.

gi

Lundi, l'autre principal candidat à la distinction chez les messieurs, le décathlonien français Kévin Mayer, avait préféré ne pas prendre position.

Le sprinteur américain Christian Coleman, le perchiste suédois Armand Duplantis et le coureur de 400 m haies qatari Abderrahman Samba sont les autres sélectionnés.

Chez les femmes, le prix sera disputé entre la Kényane Beatrice Chepkoech, nouvelle recordwoman du monde du 3000 m steeple, la Britannique Dina Asher-Smith (sprint), la Colombienne Caterine Ibarguen (triple saut et longueur), la Bahaméenne Shaunae Miller-Uibo (sprint) et la Belge Nafissatou Thiam (heptathlon).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.