EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Un deuxième ressortissant canadien disparu en Chine

Un deuxième ressortissant canadien disparu en Chine
Tous droits réservés REUTERS/Lindsey Wasson
Tous droits réservés REUTERS/Lindsey Wasson
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La tension monte entre le Canada et la Chine après la disparition d'un second ressortissant canadien, sur fond de représailles des autorités chinoises.

PUBLICITÉ

Les tensions diplomatiques s'accentuent entre le Canada et la Chine, après la disparition de Michael Spavor, un homme d'affaires qui s’était fait connaître en aidant l’ancien basketteur américain Dennis Rodman à rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un.

Spavor est le deuxième ressortissant canadien inquiété cette semaine par les autorités chinoises. Il est soupçonné d'« activités menaçant la sécurité nationale » au même titre que l’ex-diplomate canadien Michael Kovrig, spécialiste de la péninsule coréenne, arrêté lundi à Pékin.

Le Canada et sa ministre des Affaires Etrangères, Chrystia Freeland, ne décolèrent pas.

« _Nous sommes très préoccupés par Mr Kovrig. Nous avons exprimé cette préoccupation directement aux autorités chinoises et nous sommes en contact direct avec sa famille. Nous sommes très concernés par cette question, et nous allons continuer à y travailler. »
_

L'arrestation de Kovrig et la disparition de Spavor interviennent après l'arrestation à Vancouver, à la demande des États-Unis, d'une cadre du géant des télécoms Huawei. Meng Wanzhou a été libérée sous caution mardi, dans l’attente d’une procédure d’extradition vers les États-Unis.

La Justice américaine la soupçonne de complicité de fraude pour contourner les sanctions américaines contre l’Iran.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : des pluies torrentielles s'abattent sur la plus grande ville du Canada

La Russie et la Chine mènent des exercices militaires conjoints

OTAN : la Chine est un soutien décisif à la guerre de la Russie contre l'Ukraine