EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Spacecom, la future Force spatiale américaine, nouveau jouet de Trump

Spacecom, la future Force spatiale américaine, nouveau jouet de Trump
Tous droits réservés 
Par Joël Chatreau
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La Force de l'espace que Donald Trump veut absolument mettre sur pied vient d'être baptisée Spacecom. Et son commandant doit être nommé prochainement. L'armée spatiale américaine aura pour mission de contrer la Russie et la Chine qui ont déjà les moyens de détruire des satellites.

PUBLICITÉ

"Que la Force de l'espace soit avec moi !", cela pourrait être la version Trump de Star Wars. Le président américain a trouvé un nom au projet d'armée spatiale américaine qui lui est si cher : ce nouveau commandement militaire, qui sera le onzième du Pentagone, va s'appeler Spacecom.  "J'ordonne la création, conformément à la législation des Etats-Unis, d'un commandement américain de l'espace", c'est le message bref et martial que la Maison Blanche a transmis hier au ministre américain de la Défense, Jim Mattis.

Un officier de haut rang doit être nommé prochainement pour commander cette Force de l'espace, Donald Trump l'a également ordonné en demandant au Pentagone de lui faire des propositions. Le Congrès devra ensuite approuver cette nomination. Spacecom aura des fonctions opérationnelles, a annoncé le vice-président, Mike Pence (ci-dessous),devant un parterre de militaires à la base Kennedy Space Center, en Floride. "Il développera une doctrine spatiale, des tactiques, des techniques et des procédures qui permettront à nos combattants de défendre notre nation dans ce nouveau domaine", a-t-il expliqué.

Contrer les armes russes et chinoises dans l'espace

La grande ambition, et l'une des obsessions du président Trump, est d'assurer la suprématie des Etats-Unis dans l'espace car la Russie et la Chine y ont pris un temps d'avance en développant des capacités technologiques stratégiques performantes. "La vérité, a reconnu Mike Pence, c'est que depuis des années, des pays étrangers développent des armes électroniques pour brouiller et désactiver des satellites (...) La Chine a testé des missiles destinés à détruire des satellites. La Chine et la Russie cherchent à positionner de nouvelles armes dans l'espace".

Dans l'esprit du chef de l'Etat, la Force de l'espace doit devenir la sixième branche de l'armée américaine, en plus de l'Armée de terre, de l'US Navy, l'US Air Force, le corps des Marines et l'unité des garde-côtes. Le vice-président assure qu'elle sera sur pied avant la fin 2020.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Chine réussit le premier alunissage sur la face cachée de la Lune

Trump confond le nom de son médecin tout en accusant Biden de déclin cognitif

SpaceX achève (finalement) avec succès le vol d'essai de la méga-fusée Starship