DERNIERE MINUTE

Géant de Courchevel: Shiffrin grand luxe, Worley sur le podium

Géant de Courchevel: Shiffrin grand luxe, Worley sur le podium
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’insatiable Américaine Mikaela Shiffrin a remporté le géant de Courchevel vendredi, sa 6e victoire en 10 courses de Coupe du monde de ski alpin cette saison, accompagnée sur le podium par Tessa Worley, qui revenait pourtant d’une blessure au genou droit.

Un magasin dans le centre du très chic Courchevel propose d’acquérir un yacht pour une somme à 7 chiffres. Mikaela Shiffrin serait elle plutôt du style hors bord qui fend les vagues, ce qu’elle a fait en 2e manche.

Bien placée à 8/100e de Viktoria Rebensburg après le premier tracé, l’Américaine a ensuite mis le turbo sur un parcours raccourci à cause des chutes de neige sur la station savoyarde, pour finalement devancer l’Allemande de 14/100e.

Shiffrin a bien fait de “se reposer” en début de semaine et de ne pas participer à l‘étape de vitesse de Val Gardena (Italie), après un impressionnant enchaînement de courses (5 disputées sur 2 continents en moins de 10 jours).

“Le repos du début de semaine a été très important, ce qui m’a donné un peu plus d‘énergie, cette force mentale que l’on obtient seulement en sortant des compétitions. Ne pas aller à Val Gardena m’a donné cette énergie, cette fraîcheur, et ça a bien fonctionné aujourd’hui”, a expliqué la blonde au visage rieur en conférence de presse.

Résultat, elle remporte déjà sa 6e course de la saison sur 10 disputées (3 slaloms dont un parallèle, deux super-G et donc un géant), la 4e consécutive, la 49e victoire de sa carrière à seulement 23 ans, et s’envole au classement général de la Coupe du monde dont elle est double tenante du titre.

- “Ca valait le coup!” –

Le podium est complété par Tessa Worley à 33/100e, un résultat heureux pour la Française qui revient tout juste d’une blessure au genou droit.

“J’ai tenté ma chance et ça valait le coup!”, s’est réjouie Worley en conférence de presse.

Après être tombée le 2 décembre lors du super-G de Lake Louise (Canada), Worley a dû observer une période de repos pour soigner une micro-fissure au ménisque externe du genou droit, manquant deux étapes de Coupe du monde, mais pas de géant, sa spécialité.

“Je ne me suis pas non plus arrêtée très longtemps, donc être à nouveau parmi les meilleures n’est pas si surprenant. J’avais peut-être plus de fraîcheur que les skieuses qui ont enchaîné beaucoup de courses”, a-t-elle ajouté.

La Bornandine n’a repris le ski que mercredi mais ses acquis et son expérience de double championne du monde du géant (2013 et 2017) lui ont permis d’accrocher le podium.

“Ce n‘était pas facile de faire ça, ça montre quelle athlète elle est. Sans skier, sans entraînement, venir ici, ça montre où est son niveau en ce moment en géant, c’est une performance vraiment super”, a apprécié le directeur de l‘équipe de France féminine Alberto Senigagliesi, qui qualifie la petite blonde aux yeux clairs de “teigneuse”.

Les conditions de visibilité dégradées en 2e manche ne permettaient pas aux skieuses de profiter de la vue sur le massif de la Vanoise, mais n’ont pas découragé la Française Adeline Mugnier, meilleur temps du second tracé pour signer une 10e place, son meilleur résultat de la saison.

Courchevel accueille un slalom samedi à partir de 10H30, dont la grande favorite est Mikaela Shiffrin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.