DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : la réalité virtuelle au service de la police

Présentation de la réalité virtuelle dans les locaux de la police, à Rome
Taille du texte Aa Aa

Dans le film Minority report, cela s'apparentait à de la science-fiction, mais c'est désormais une réalité. Depuis quelques années, les polices scientifiques européennes font appel à la réalité virtuelle, notamment pour reconstituer en 3D les scènes de crimes.

La police italienne va toutefois plus loin : avec une combinaison spéciale, les policiers peuvent entrer et interagir sur la scène de crime, comme dans un jeu vidéo. Des objets criminels peuvent également être placés dans différentes positions par rapport à la victime, à l'agresseur ou au témoin.

"_Comparé aux autres pays européens, nous avons franchi un pas supplémentai_re, explique à Euronews Gianpaolo Zambonini, directeur de la 4ème vision de la Police scientifique. Non seulement nous pouvons utiliser les techniques de réalité virtuelle pour revoir les scènes de crimes, mais en plus nous pouvons faire bouger toutes les personnes présentes. Les autres pays européens reconstruisent des parties de la scène, mais seulement avec des images 2D, des images figées. C'est la même différence qu'entre la vidéo et la photo."

Le ministre italien de l'intérieur, Matteo Salvini, s'est également prêté au jeu, en revêtant un masque de réalité virtuel.

Les forces de police s'intéressent de près aux nouvelles technologies. A Venise par exemple, un algorithme aidant au déplacement des patrouilles dans la ville a permis de réduire de 70% le nombre de crimes.