DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le "gilet jaune" Eric Drouet qualifie sa garde à vue de "politique"

Le "gilet jaune" Eric Drouet qualifie sa garde à vue de "politique"
Taille du texte Aa Aa

Eric Drouet, l'un des leaders controversés du mouvement des "gilets jaunes", est sorti libre ce jeudi après avoir passé la nuit en garde à vue.

Il comparaîtra devant le tribunal correctionnel le 15 février pour "organisation d'une manifestation sur la voie publique sans autorisation".

Selon le procureur de Paris, il avait appelé à se rassembler mercredi soir près des Champs-Elysées, d'où son interpellation.

Le chauffeur routier de Melun a livré sa version des faits à sa sortie de garde à vue, en expliquant qu'il avait simplement organisé un rendez-vous au restaurant.

Eric Drouet : "Tout ce qui se passe ici, c'est politique. La façon dont c'est fait, c'est politique. Même eux (ndlr : les policiers) n'ont pas l'habitude que ça se déroule comme ça, qu'il y ait des hauts gradés qui assistent à l'audition et qui posent eux-mêmes les questions. Tout ça, c'est du jamais-vu, donc c'est complètement politique."

Son avocat dénonce une arrestation "totalement injustifiée et arbitraire" effectuée "à la demande de la Préfecture de police de Paris".

Même indignation du côté des responsables de l'opposition, alors que le gouvernement et la majorité invoquent la nécessité de "respecter l'Etat de droit".

Eric Drouet avait déjà été arrêté à Paris le 22 décembre lors de l'Acte VI de la mobilisation des "gilets jaunes".

A l'époque, c'était pour "port d'arme prohibé", en l'occurrence un bâton; c'est la raison pour laquelle il avait été placé sous contrôle judiciaire et pour laquelle il sera jugé le 5 juin prochain.