Dopage : l'AMA ne sanctionne pas la Russie

Dopage : l'AMA ne sanctionne pas la Russie
Taille du texte Aa Aa

L'Agence mondiale antidopage n'imposera pas une nouvelle suspension à l'Agence russe antidopage. Le Comité exécutif de l'AMA, réuni mardi à Montréal, n'a pas souhaité sanctionner la Russie.

Fin 2018, l'AMA avait choisi de réintégrer la RUSADA, décision très contestée dans le monde du sport. Mais l'AMA avait lié cette décision à un accès illimité aux données conservées au laboratoire de Moscou avant le 31 décembre. Or, la Russie n'a pas respecté cette date butoir et les échantillons n'ont pu être prélevés seulement il y a quelques jours. Les données collectées seront traitées d'ici deux semaines.