DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L’UE partagée sur le Venezuela

L’UE partagée sur le Venezuela
@ Copyright :
REUTERS/Jorge Cabrera
Taille du texte Aa Aa

L'Union européenne est divisée sur la situation au Venezuela. Officiellement les 28 ont une position commune qui ne reconnaît pas le président autoproclamé Juan Guaido. Mais dans le même temps ils maintiennent leurs critiques à l'encontre du président Nicolas Maduro.

Dans ce tableau certaines voix sont tout de même sorties du rang à l'image du président du Conseil européen. "Contrairement à Maduro, l'assemblée parlementaire, y compris Juan Guaido, a un mandat démocratique des citoyens vénézuéliens", souligne Donald Tusk dans un tweet. Au Parlement européen, les socialistes appellent surtout à l'unité. "Nous devons agir de façon très responsable, c'est un moment délicat, et nous ne devons pas, à partir de l'Union européenne, ajouter des tensions à la situation, nous devons contribuer à trouver une solution", insiste l’eurodéputée socialiste Iratxe Garcia.

A l'opposé, la droite européenne estime qu'il s'agit d'une opportunité pour pousser Nicolas Maduro vers la sortie. Pour cela l'Union doit peser de tout son poids selon la députée Teresa Jimenez-Becerril. "L'auto-proclamé c'est Nicola Maduro et Juan Guaido ne s'est pas auto-proclamé. Il est celui qui, parce que la Constitution le permet, peut assurer ce poste de président par intérim". La gauche radicale au Parlement européen évoque pour sa part un coup d'Etat en cours au Venezuela.