Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L’AS Saint-Etienne victime d’une tentative d’escroquerie par des hackers

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Des hackers qui avaient introduit un logiciel malveillant dans des ordinateurs du stade Geoffroy-Guichard ont tenté de se faire verser une rançon par l’AS Saint-Etienne (L1), a-t-on appris samedi auprès de ce dernier et du parquet

La vingtaine d’ordinateurs dont la messagerie a été infectée dimanche dernier par cette attaque de type "ransomware" appartiennent au service commercial, à celui de la billetterie du club de football et au Musée des Verts, précise-t-on de mêmes sources, confirmant une information du journal L'Équipe..

Le principal préjudice a été constitué par le blocage, pendant plusieurs jours, des échanges des personnes travaillant dans ces services avec leurs partenaires, ainsi que la perte de courriels contenus dans leur messagerie.

Le système informatique du club stéphanois, basé à L’Etrat (Loire) et ses serveurs contenant des informations sensibles "n’ont quant à eux pas été touchés par cette attaque", précise l’AS Saint-Etienne qui a déposé une plainte pour "tentative d’escroquerie par internet".

L’enquête a été confiée par le parquet de Saint-Etienne à la Section de recherche de la gendarmerie de Lyon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.