Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Ligue 1: retour au Parc sans rancoeur pour l'ex-banni Ben Arfa

Ligue 1: retour au Parc sans rancoeur pour l'ex-banni Ben Arfa
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Pas de revanche”: redevenu performant à Rennes après une saison blanche l’an dernier avec le Paris SG, Hatem Ben Arfa retrouvera le Parc des Princes sans rancœur ni colère, dimanche (21h00), mais avec ambition, dans un stade qui réussit aux Bretons.

“Non (je n’ai) pas de (sentiment de) revanche, non. J’ai appris beaucoup là bas”, avait assuré Hatem Ben Arfa début septembre à son arrivée en Bretagne, quand on lui demandait si les dates des confrontations avec le Paris SG était soulignées en rouge dans son agenda.

“Ça a été une période compliquée, la dernière année surtout, mais on apprend de tout ça. On chute, on se relève, et on apprend de ces expériences. Aujourd’hui je sais que grâce à tout ça je suis quelqu’un de plus fort”, avait-il poursuivi.

Trois semaines plus tard, la venue du PSG dans son nouveau jardin du Roazhon Park avait marqué sa première apparition en Ligue 1, pour 29 minutes de jeu et une défaite 3-1.

Ménagé en Coupe de France en milieu de semaine, il devrait être titulaire, un honneur qu’il n’avait connu que trois fois en championnat et une fois en Coupe de France avec le club de la capitale à domicile.

- “Gérer de manière intelligente” /p>

Avec seulement 582 minutes, l‘équivalent de six matches et demi, en 14 apparitions sur la pelouse du Parc toutes compétitions domestiques confondues, difficile de dire qu’il ait des repères particulièrement solides dans ce stade.

Mais sa prestation sera forcément observée et commentée.

Rennes —qui a déjà gagné trois fois au Parc en championnat sous l‘ère qatarie, un record

- aura besoin d’un Ben Arfa des grands jours pour “gratter” quelque chose à des Parisiens qui n’ont laissé aucun point à leurs visiteurs en L1 cette saison.

“On risque de courir et d’avoir moins le ballon que l’adversaire mais il y aura des séquences dans le match où on l’aura aussi et pour se soulager de la pression adverse (…) ce qu’on sera capable de produire avec le ballon sera très important”, a expliqué Julien Stephan au sujet du rôle de Ben Arfa dimanche.

Le coach rennais a confirmé que ce retour à Paris était un non-sujet pour HBA.

“On n’en a pas parlé. C’est quelqu’un d’expérimenté et capable de gérer ça de manière très intelligente”, a-t-il assuré.

- Pas “Ben Arfa contre le PSG” –

“Ce ne sera pas Hatem Ben Arfa contre le PSG, ce sera le Stade Rennais contre le PSG”, a poursuivi le coach qui a permis au fantasque attaquant de retrouver depuis son arrivée un niveau proche de celui qu’il avait à Nice.

“Il est bien, il a pu enchaîner un certain nombre de matches ce qui ne lui était pas arrivé depuis de très nombreux mois. Il a eu une séquence au mois de décembre où il a été très très performant”, a détaillé Stephan qui attend toutefois encore un peu plus de son meneur de jeu.

“On peut toujours améliorer les choses”, a-t-il reconnu tout en refusant de se joindre à ceux qui trouvent qu’il pêche encore trop souvent par excès d’individualisme.

“Il ne faut pas l’enfermer que dans un registre. Hatem, ce n’est pas qu’un joueur individualiste, c’est aussi un joueur qui est capable de partager le ballon, de faire des dernières passes”, à l’image de celle délivrée à Monaco en direction de Benjamin Bourigeaud en Coupe de la Ligue.

Avec les 16e de finale de Ligue Europa qui approchent et la course à l’Europe très serrée en championnat, Ben Arfa reste le principal atout des Rennais qui ont beaucoup misé sur lui.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.