DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: les violences, premier motif d'interpellation devant les fumigènes (DNLH)

Taille du texte Aa Aa

Les actes de violences autour des rencontres de Ligue 1 sont devenus le premier motif d'interpellation durant la première partie de saison, devant l'usage de fumigènes, a indiqué mardi la Division nationale de la lutte contre le hooliganisme (DNLH).

L'usage de moyens pyrotechniques a reculé comme deuxième motif d'interpellation (24,3%) par rapport à la saison dernière, dépassé par les cas de violences qui représentent 29,3% des interpellations en Ligue 1.

Ligue 1 et Ligue 2 confondues, le nombre d'interpellations a augmenté de 16% (295 personnes) sur la première moitié de saison 2018/2019, a expliqué le chef de la DNLH, Antoine Mordacq, lors du séminaire annuel de l'instance à Clairefontaine.

"On constate une augmentation du nombre de violences autour de certains matches de Ligue 1 et de Ligue 2, principalement en Ligue 1", a ensuite développé M. Mordacq devant la presse.

"On parle de violences contre des personnes. On a constaté un certain nombre de violences organisées autour de matches très spécifiques, notamment des derbies, des matches avec des supporteurs qui ont des contentieux historiques qui malheureusement s'adonnent à des violences soit dans le stade, soit en dehors, avant, pendant ou après le match", a-t-il poursuivi.

Les derbies Montpellier-Nîmes (L1) et Valenciennes-Lens (L2) ont ainsi donné lieu à de nombreux incidents, selon lui.

La DNLH s'est par ailleurs réjouie de l'absence d'incidents racistes répertoriés dans les stades professionnels cette saison.

"En termes de comparaison avec d'autres pays européens, on a un bilan qui est sans doute meilleur puisqu'on a, depuis plusieurs années, réussi à exclure les personnes à l'origine de ces troubles. Aujourd'hui, c'est un problème globalement réglé à l'intérieur des stades même si la vigilance reste de mise", a tempéré M. Mordacq.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.