DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

MMA: neuf mois de suspension pour Nurmagomedov et six pour McGregor

MMA: neuf mois de suspension pour Nurmagomedov et six pour McGregor
Taille du texte Aa Aa

La commission sportive du Nevada a infligé respectivement neuf et six mois de suspension aux stars des arts martiaux mixtes (MMA), le Russe Khabib Nurmagomedov et l'Irlandais Conor McGregor, après les incidents survenus après leur combat le 6 octobre 2018 à Las Vegas.

Suspendus initialement pour dix jours, les deux champions ont vu leur suspension prolongée "jusqu'à nouvel ordre" le 24 octobre. Le Russe pourra obtenir une remise de peine de trois mois s'il accepte de participer au tournage et à la distribution d'un spot de service public contre le harcèlement. La sanction a démarré le 6 octobre.

Lundi, la commission a ajouté aussi une amende de 500.000 dollars à Nurmagomedov et 50.000 dollars à McGregor. L'amende du Russe est prélevée directement sur les deux millions de dollars conservés par la Commission.

"Toujours de la politique", a simplement tweeté Nurmagomedov, absent tout comme son adversaire de l'audition de mardi, en conclusion de l'enquête entreprise par la Commission sportive du Nevada.

Le Russe avait déclenché une bagarre générale et s'était battu avec des proches de l'Irlandais, lui-même agressé par un membre de l'entourage de Nurmagomedov, Zubaira Tukhugov, qui a écopé de 12 mois de suspension et de 25.000 d'amende tout comme un cousin du Russe, Abubakar Nurmagomedov.

Cette même commission du Nevada avait retiré sa licence à vie à Mike Tyson, avant de lui redonner un an plus tard, en lui infligeant une amende de trois millions de dollars pour avoir arraché une partie de l'oreille gauche d'Evander Holyfield lors de leur combat resté célèbre de juin 1997 pour le titre WBA des lourds.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.