DERNIERE MINUTE

Les Européens créent un système de troc pour faire des affaires avec l'Iran

Les Européens créent un système de troc pour faire des affaires avec l'Iran
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est une annonce tripartite, entre la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni : la création d'un système de troc pour permettre aux entreprises européennes de faire du commerce avec l'Iran, malgré les sanctions américaines.

Baptisé Instex, pour Instrument in Support of Trade Exchanges, le mécanisme a été présenté à Bucarest, lors d'un sommet entre ministres européens des Affaires étrangères.

"Cette société vise à permettre aux entreprises européennes qui le souhaitent à poursuivre un commerce licite avec l'Iran en particulier dans les domaines de la santé et de l'agroalimentaire. Ces secteurs de première nécessité pour la population iranienne, a détaillé Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères".

Conséquence du retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien

Les trois pays travaillent sur ce système depuis des mois. En conséquence de la décision de Donald Trump de se retirer unilatéralement en 2018 de l'accord sur le nucléaire iranien.

"Cela va permettre à l'Iran de reconnaître le fait que nous accomplissons nos devoirs, a rappelé Heiko Mass, ministre allemand des Affaires étrangères. Maintenant à l'Iran d'accomplir aussi les siens, pour rester dans cet accord et pour agir selon cet accord."

Une fois le processus prêt et en route, Instex mettra en place une chaîne de transactions financières entre les importations iraniennes et les exportations européennes, tout en protégeant les entreprises impliquées.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.