Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Gilets jaunes : la France se prépare pour un acte XIII dispersé

REUTERS/Charles Platiau
REUTERS/Charles Platiau
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’acte XIII des gilets jaunes va s’ouvrir samedi, en ordre dispersé. Au programme, pas de manifestation déclarée à Paris. Mais d'après certains appels relayés sur Facebook, les "gilets jaunes" devraient investir dans un premier temps les Champs Elysées pour se rendre place Beauvau, où se situe le ministère de l’Intérieur français.

Dans le reste du pays, des mobilisations devraient avoir lieu à Toulouse, Bordeaux, Lyon et à Nice, où l’une des figures du mouvement, Maxime Nicolle a décidé de se déplacer. Le jeune homme était, vendredi, en Italie, pour rencontrer les médias italiens, et expliquer que le mouvement est apolitique, en réaction au rapprochement entre la liste "gilets jaunes" pour les européennes et le vice premier ministre italien Luigi Di Maio.

Cet acte XIII de gilets jaunes s’inscrit dans un contexte tendu pour Emmanuel Macron, pris en tenaille entre la démission de la cheffe de la sécurité de Matignon (siège du gouvernement français) dans le cadre de l'affaire Benalla et une défection d’un membre de sa majorité au Parlement français.

Mais la confiance que les français portent à leur chef de l’Etat remonte de 4 points selon un sondage, à 27% (Elabe, pour Les Echos et Radio Classique).

Dans le même temps, les français soutiennent toujours le mouvement des "gilets jaunes". Ils sont 77% à trouver cette mobilisation justifiée selon le baromètre YouGov pour Le HuffPost et CNews.