DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Six nations: l'Irlande se relance en Ecosse

Taille du texte Aa Aa

Malmenée en Ecosse, privée de son meneur Johnny Sexton sorti tôt sur blessure, l'Irlande a haussé le ton après la pause pour s'imposer 22-13 samedi à Murrayfield et conserver un espoir de doublé dans le Tournoi des six nations.

Le XV du Trèfle, auteur du Grand Chelem l'an passé mais assommé d'entrée par l'Angleterre à Dublin (32-20), est encore en lice pour la victoire finale. Mais il s'en est fallu de peu, comme de deux actions ratées d'un rien par les Ecossais alors qu'ils étaient dans un temps fort en fin de première période.

Un sauvetage de Rob Kearney (32e), une passe en bout de ligne mal ajustée pour Tommy Seymour (39e) et l'Irlande s'est retrouvée heureuse d'atteindre la pause avec l'avantage (12-10). La chance écossaise était passée: le second acte sera moins époustouflant, la faute à la solidité défensive retrouvée des Irlandais.

Pas étonnant du reste, vu la débauche d'énergie des deux camps dès le coup d'envoi. Pénalisée au sol (3-0, 6e), l'Irlande va faire parler son efficacité en marquant deux essais en moins de dix minutes, à mettre au crédit de Jacob Stockdale.

Le redoutable ailier irlandais (13 essais en 16 sélections) a d'abord mis la pression au pied sur Tommy Seymour, dont la transmission pour Sean Maitland a été interceptée par Conor Murray, auteur du premier essai du match (3-5, 10e). Stockdale a ensuite lui-même conclu après une belle croisée avec Sexton, déchirant le rideau écossais dans l'axe (3-10, 17e).

- Carbery saisit l'occasion -

Juste avant, l'arrière écossais Stuart Hogg sort blessé (17e) et on se dit que le XV du Chardon va passer une sale après-midi. Mais le vent change aussitôt avec la sortie de Sexton, boitant (24e), et le début du numéro de son vis-à-vis Finn Russell.

L'ouvreur écossais intercepte et se fait rattraper juste avant l'en-but par Keith Earls. Qu'importe, sa passe acrobatique après contact retombe dans les mains de Sam Johnson qui relance les Calédoniens (10-12, 29e).

Mais Kearney empêche la fulgurance suivante du N.10 du Racing 92 pour Huw Jones d'aboutir (32e) et c'est ensuite le remplaçant de Sexton, Joey Carbery, qui brillera.

Au milieu de la seconde période, l'ouvreur du Munster, qui a quitté Dublin pour Limerick afin de ne plus vivre dans l'ombre du maître, se faufile dans un trou de souris entre deux Ecossais et s'échappe plein axe pour décaler Earls (10-19, 56e). L'essai du K.O. pour l'Irlande.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.