DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections législatives anticipées le 28 avril en Espagne

Elections législatives anticipées le 28 avril en Espagne
@ Copyright :
REUTERS/Juan Medina
Taille du texte Aa Aa

A Madrid, depuis la Moncloa, siège du chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez a convoqué des élections législatives anticipées pour le 28 avril prochain et annoncé la dissolution prochaine du parlement. Pendant un discours d'une demi-heure, il a fait le bilan de près de 9 mois de gouvernance, il a mis en avant ses réussites et déploré de ne pas avoir pu aller plus vite, plus loin en raison du blocage de l'opposition du parti populaire et de Ciudadanos...

Pedro Sanchez a aussi fait la genèse de sa venue au pouvoir, rappelant le pourquoi de la motion de censure contre Mariano Rajoy, les accusations de corruption du parti populaire, et l'enquête de la justice toujours en cours.

Contraint de convoquer des élections anticipées en raison du rejet de son budget après le lâchage des députés indépendantistes catalans, il a une nouvelle fois esquivé la demande d'autodétermination de la Catalogne, soulignant l'importance d'avancer ensemble, unis, pour l'avenir de l'Espagne :

"Nous voulons dialoguer dans le cadre de la Constitution, de la légalité et trouver une solution. Dans le cadre de la Constitution, tout est possible, en dehors, rien n'est possible."

Le jeune dirigeant socialiste Pedro Sanchez a mis en avant le projet de société de son gouvernement qui tend vers une société inclusive, démocratique. Selon lui, c'est désormais aux citoyens espagnols de choisir l'avenir du pays...

Bref, un discours de lancement de campagne électorale à un peu plus de deux mois des élections anticipées...