DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Air France-KLM : le ministre des Finances néerlandais s'expliquera vendredi

REUTERS/Kacper Pempel/File Photo
REUTERS/Kacper Pempel/File Photo
Taille du texte Aa Aa

Le ministre français de l'Economie Bruno le Maire a appelé le gouvernement néerlandais à trouver "une porte de sortie" pour renforcer Air France-KLM. Un moyen de détendre les relations entre Paris et Amsterdam, après l'entrée des Pays Bas au capital de la compagnie aérienne. Une prise de participation annoncée à 12,68% mardi, passée à 14% mercredi, soit une part équivalente à celle de l'Etat français. Une décision "inamicale" qui a fait réagir le président français, qui affirme que le gouvernement français "_n'a pas été informé de cette décision et de sa mise en oeuvre". Emmanuel Macron demande au gouvernement néerlandais de "clarifier ses intentions dans cette affaire_".

Le ministre de l'Economie des Pays-Bas sera reçu vendredi par son homologue français pour s'expliquer face à une situation qui n'est "p_as raisonnable_" d'après Bruno Le Maire. Le ministre français estime toutefois que l'alliance Air France-KLM demeurait "solide", alors que l'opposition en France dénonce une méthode hostile des Pays Bas, et qui donne une mauvaise image de l'Europe.