DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Ski de fond: prison avec sursis pour Klaebo après un accident

Ski de fond: prison avec sursis pour Klaebo après un accident
Taille du texte Aa Aa

Le prodige norvégien Johannes Høstflot Klaebo, nouvelle star du ski de fond mondial, a écopé mercredi d’une peine de 16 jours de prison avec sursis pour avoir provoqué un accident de la route ayant fait deux blessés.

Le tribunal du Sør-Trøndelag lui a aussi infligé une amende de 10.000 couronnes (un peu plus de 1.000 euros) et neuf mois de suspension de permis.

Le 12 décembre dernier à la sortie d’un rond-point à Trondheim (ouest), Klaebo au volant d’un 4×4 avait percuté par l’arrière un autre véhicule arrêté pour laisser traverser une fillette de 12 ans sur un passage clouté.

Sous l’effet du choc, le véhicule percuté avait renversé la jeune piétonne, lui occasionnant de légères blessures, et un de ses occupants, un homme de 35 ans, avait également été blessé au dos.

Le skieur de 22 ans, star des JO-2018 qui vient de remporter trois titres mondiaux de nordique à Seefeld (Autriche), avait aussitôt reconnu sa responsabilité, ouvrant la voie à une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2020 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.