DERNIERE MINUTE

En cas de report du Brexit, les Européens posent déjà leurs conditions

En cas de report du Brexit, les Européens posent déjà leurs conditions
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après le rejet de l'accord de sortie du Royaume-Uni par les députés britanniques l'hypothèse d'un report du Brexit est désormais envisagée. Mais les Européens posent leurs conditions. Londres devra présenter un calendrier précis et crédible. C'est ce qu'a rappelé Michel Barnier au Parlement européen mercredi matin.

Michel Barnier, négociateur européen du Brexit: "Le Royaume Uni - c'est sa responsabilité - doit nous dire ce qu'il veut pour notre relation future. Quel est sont choix. Et c'est cette question-là qui se pose avant même celle d'une décision sur une éventuelle extension. Prolonger cette négociation pour quoi faire ? Puisque la négociation sur l'article 50 elle est terminée."

Le coordinateur du Brexit au Parlement européen attend lui aussi un signal clair des députés britanniques.

Guy Verhofstadt, coordinateur du Brexit au Parlement européen : "Ne commençons pas à parler d'une prolongation. Je ne vois aucune raison d'accorder une prolongation si, tout d'abord, nous ne savons pas quelle est la position majoritaire à la Chambre des communes. Pourquoi devrions-nous commencer à accorder même une courte prolongation s'il n'y a pas de position claire de la Chambre des communes ?"

Quant aux eurodéputés partisans du Brexit ils dénoncent avec force un chantage des Européens destiné à empêcher le divorce avec l'Union européenne.

Nigel Farage, député eurodéputé britannique pro-Brexit : "On en a assez ! Nous avons vu la colère hargneuse envers notre pays de Monsieur Verhofstadt, l'intransigeance bureaucratique de Monsieur Barnier, le flot constant d'insultes qui viennent de Monsieur Tusk . Nous sommes unanimes : nous ne voulons pas être gouvernés par vous !"

Quelle que soit la décision que prendront les Européens, les 27 devront se prononcer à l'unanimité. Avec deux impératifs en tête : ne pas perdre la main sur les conditions du divorce avec les britanniques tout en évitant une sortie désordonnée préjudiciable aux deux parties.

_Avec Agences
_

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.