Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas de visa pour les Britanniques voyageant dans l'UE

Pas de visa pour les Britanniques voyageant dans l'UE
Taille du texte Aa Aa

Trouver un compromis et éviter un Brexit sans accord, c'est maintenant la priorité du gouvernement britannique. Et même si empêcher le "no deal" est encouragé par l'Union européenne, le vice président de la commission européenne n'a pas pu s'empêcher d'être réaliste jeudi et de juger ce scénario probable.

"Selon les derniers développements, un scénario sans accord est fort probable. Et il n'y a aucun doute sur le fait qu'un scénario sans accord serait extrêmement coûteux et perturbateur. Les conséquences économiques auraient un impact significatif sur le Royaume-Uni et, dans une moindre mesure, sur l'UE," a déclaré Jyrki Katainen, le vice-président de la Commission européenne.

Cet avertissement arrive le jour même où le Parlement européen a approuvé l'exemption de visa pour les Britanniques effectuant de courts séjours dans l'Union européenne après le Brexit, y compris en cas d'absence d'accord. Michel Barnier a expliqué l'importance de cette mesure.

"Nous avons besoin de ce partenariat pour le commerce, l'aviation, le transport, la coopération entre les universités, Erasmus, la jeunesse. Nous avons besoin de cette coopération dans les domaines judiciaires et policier, mais le pré-requis c'est d'avoir un accord sur le passé, sur le divorce, sur la séparation demandé pa rle Royaume-Uni. Donc maintenant pour éviter l'option du no deal, qui n'est pas la nôtre, nous avons besoin d'un accord, d'un vote positif à Westminster", selon Michel Barnier, l'un des négociateurs du Brexit.

Michel Barnier renvoie de nouveau les députés Britanniques à leur responsabilité après trois rejet du traité de retrait de l'Union Européenne. L'exemption de visa sera applicable dans tous les pays de l'UE à l'exception de l'Irlande qui dispose de son propre arrangement bilatéral avec le Royaume-Uni