DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Basket: l'ASVEL conserve son avance

Taille du texte Aa Aa

Villeurbanne a conservé son avance en tête du Championnat de France de basket en l'emportant samedi à Châlons-Reims, 82 à 73.

L'ASVEL (21 victoires, 6 défaites) garde trois victoires de marge sur Nanterre, qui s'est imposé au Mans 84 à 75, et sur Pau-Orthez, vainqueur vendredi à Fos-sur-Mer, 91 à 90. Le trio se transformera en quatuor si Monaco l'emporte dimanche à Dijon.

Les Villeurbannais étaient menés de trois points à la pause avant de faire la différence derrière l'Américain A.J. Slaughter (25 points). C'est la cinquième victoire consécutive du club rhodanien.

Nanterre a bien négocié son déplacement chez le champion en titre Le Mans grâce à son meneur Jeremy Senglin (22 points). L'adresse d'Antoine Eito à trois points (6 paniers) n'a pas suffi aux Manceaux, qui restent à la lutte pour la qualification pour les play-offs (14 victoires, 13 défaites).

Ils sont dépassés par Limoges, vainqueur à Cholet 84 à 76 avec 16 points et 8 rebonds de Jerry Boutsiele. Dans la course également, Boulazac a dominé Gravelines 72 à 65.

Les Choletais se retrouvent en position de premiers relégables à égalité avec Fos et Le Portel.

Pour Antibes, qui s'est lourdement incliné à Chalon-sur-Saône, 92 à 70, il n'y a presque plus d'espoir de maintien à sept matchs de la fin, avec trois longueurs de retard.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.