Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Vent de contestation en Albanie

Vent de contestation en Albanie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Un vent de contestation souffle aussi en Albanie. Là encore, des milliers de personnes sont dans la rue pour réclamer la démission du Premier ministre socialiste Edi Rama et des législatives anticipées.

Une mobilisation sous tension. Les manifestants ont réussi à forcer un cordon de police devant le siège du gouvernement et ont jeté de l'encre sur la façade. Plusieurs policiers ont été blessés, quinze manifestants ont par ailleurs été intoxiqués par les gaz lacrymogènes lancés par les forces de l'ordre.

L'opposition dirigée par le parti démocratique de centre-droit accuse le gouvernement d'être corrompu et lié au crime organisé. Elle manifeste depuis deux mois pour exiger un changement à la tête du gouvernement.

Les parlementaires de l'opposition ont quitté le Parlement, accusant l'exécutif d'avoir manipulé les résultats des dernières législatives.