Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Notre-Dame : le monde entier réagit

 Notre-Dame : le monde entier réagit
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Parmi les très nombreuses réactions à l'incendie de Notre-Dame, voici celle du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker : "Une part importante de la France vient d'être gravement blessée. Nous sommes tous un peu veufs et veuves. Je voudrais exprimer à l'égard de nos amis français les sympathies entières de la Commission qui, d'ailleurs, s'est déclarée d'accord pour appuyer tous les efforts dont la France pourrait avoir besoin. L'Europe a été blessée, la France a été blessée, Paris a été blessé, nous avons été blessés."

Le président polonais du Conseil européen Donald Tusk estime lui que Notre-Dame de Paris est en réalité "Notre-Dame de toute l'Europe" ; "nous sommes avec vous" assure-t-il.

Le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres dit avoir été "horrifié" par les images de l'incendie d'un "joyau unique du patrimoine mondial".

L'ancien président américain Barack Obama a été parmi les premier à réagir et il évoque dans un tweet le deuil et la "nature" de l'homme qui est de "reconstruire".

Le premier ministre irlandais Leo Varadkar écrit qu'il est "terrible" de voir Notre-Dame en feu, la cathédrale qu'il décrit comme un répère culturel emblématique.

L'archevêque de Cantorbéry Justin Welby a lui aussi réagit dès lundi soir : "nous prions pour les pompiers" écrivait-il, "nous sommes avec vous."