DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Osaka se fait peur mais bat Vekic à Stuttgart

La Japonaise Naomi Osaka à Stuttgart le 26 avril 2019
La Japonaise Naomi Osaka à Stuttgart le 26 avril 2019 -
Tous droits réservés
THOMAS KIENZLE
Taille du texte Aa Aa

La numéro un mondiale Naomi Osaka s'est fait très peur, menée 5-1 au troisième set par la Croate Donna Vekic, mais elle est finalement parvenue à s'imposer 6-3, 4-6, 7-6 (7/4) jeudi en quart de finale du tournoi WTA de Stuttgart.

La Japonaise, assurée quoi qu'il arrive de conserver sa place au sommet de la hiérarchie mondiale à l'issue du tournoi, a connu un gros trou d'air après avoir remporté la première manche. Commettant de nombreuses fautes directes, elle a cédé le deuxième set à Vekic (25e mondiale) et s'est retrouvée au bord du précipice quand la Croate a servi pour le match à 5-1 dans l'ultime manche.

Mais Osaka n'a pas paniqué et a une nouvelle fois fait étalage de sa combativité pour refaire son retard et l'emporter au jeu décisif.

Pour ce qui sera sa première demi-finale depuis son succès à l'Open d'Australie en janvier, la Japonaise affrontera la vainqueure du match entre la Bélarusse Victoria Azarenka (61e) et l'Estonienne Anett Kontaveit (15e).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.