DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Japon: une voiture heurte un groupe d'enfants, 2 morts, d'autres "dans un état critique"

Taille du texte Aa Aa

Une voiture a heurté un groupe de jeunes enfants accompagnés mercredi dans l'ouest du Japon, faisant deux morts et des blessés dont certains se trouvent "dans un état critique", selon la police.

L'accident est survenu dans la matinée à Otsu, ville de la préfecture de Shiga, non loin d'Osaka. Le véhicule "a heurté une file de 13 enfants d'une crèche et de trois puéricultrices qui étaient en train de marcher sur le trottoir", a indiqué la police.

Un garçonnet et une fillette de deux ans chacun ont été tués, selon la même source.

Selon les images diffusées à la télévision, ce groupe d'enfants de 2-3 ans se trouvaient près d'un passage piétons quand la voiture est sortie de route et les a renversés, après une collision avec un autre véhicule au niveau d'un carrefour.

"Parmi les blessés, figurent aussi des enfants dans un état critique", a précisé la police selon qui une femme de 62 ans conduisait le véhicule incriminé, tandis qu'une autre de 52 ans était au volant de l'autre voiture accidentée. Les deux ont été aussitôt arrêtées sur des soupçons de "conduite négligente".

Les classes de crèches et maternelles au Japon effectuent très souvent des sorties pour aller jouer dans les parcs avoisinants, ou bien dans le cadre d'exercices réguliers d'évacuation en cas de séisme ou tsunami.

Pour les plus petits, les déplacements ont lieu avec des sortes de grosses poussettes à quatre places, mais à partir de 2 ans, les enfants marchent en se tenant la main sur les trottoirs accompagnés d'adultes.

mis-kh-anb-kap/jhd

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.