DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bleues: froid et bonne humeur pour le lancement de la préparation du Mondial

L'équipe de France féminine à l'entraînement à Perros-Guirec, le 9 mai 2019
L'équipe de France féminine à l'entraînement à Perros-Guirec, le 9 mai 2019 -
Tous droits réservés
Sebastien SALOM-GOMIS
Taille du texte Aa Aa

L'équipe de France féminine de football a entamé jeudi activement sa préparation pour le Mondial par un entraînement ludique ouvert au public et destiné à entretenir la bonne humeur, à Perros-Guirec (Bretagne).

Bien qu'il ne s'agisse pas d'un jour férié et malgré la météo venteuse, grise et froide, avec une température ressentie inférieure à 10 degrés, quelque 150 personnes sont venues au stade Yves-Le Jannou qui avait servi de terrain d'entraînement à l'Albanie pour l'Euro-2016.

Dans la tribune, une délégation d'une vingtaine de joueuses équipes U13, U15 et U17 des Granit Miss, une équipe féminine de la commune de Trégastel - venues avec l'autorisation de leurs parents pour "sécher" l'école - a mis l'ambiance avec des chants à la gloire des Bleues.

"On a appris que l'équipe de France venait s'entraîner pendant quatre jours et comme on suit pas mal le foot masculin et de plus en plus féminin, on était super-contente de les voir en vrai", a expliqué à l'AFP une autre spectatrice attentive, Marion Quintana, 25 ans, originaire de la région lyonnaise mais en vacances à Perros-Guirec.

"Je ne les connais pas encore toutes, mais ça donne envie de les connaître encore mieux", a-t-elle ajouté.

"Ma petite fille joue à l'En-Avant de Guingamp. On les avait déjà vues il y a deux ans à Ploufragan, mais c'est toujours intéressant de voir l'entraînement et ce que font les plus grandes pour les plus petites. Ça peut les aider à progresser", a estimé Denis Savidan, 56 ans.

La séance de jeudi a toutefois été assez légère: un parcours d'agilité et de précision qui a duré une heure puis une séance de dédicaces et de photos au bord du terrain pour les 14 Bleues présentes, en l'absence des Lyonnaises et des deux joueuses évoluant à l'étranger.

Une autre séance d'entraînement publique est prévue vendredi, avant un départ samedi en début d'après-midi. Après une journée libre dimanche, la préparation athlétique démarrera vraiment lundi prochain à Clairefontaine, au cours de laquelle la sélectionneure Corinne Diacre a promis qu'elles souffriraient.

Le groupe de 23 ne sera cependant au complet que quelques jours après la finale de la Ligue des Champions entre Lyon et Barcelone le 18 mai.

Le début de la compétition, lui, est prévu le 7 juin au Parc des Princes contre la Corée du Sud, après des matches amicaux contre la Thaïlande le 25 mai à Orléans puis face à la Chine le 31 mai à Créteil.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.