Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Venezuela : Guaidó y croit toujours

Venezuela : Guaidó y croit toujours
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'espoir est-il en train de disparaître au Venezuela ? Pour ce nouveau samedi de manifestations en soutien à Juan Guaidó, la mobilisation a semblé en baisse, à Caracas et en province. Onze jours après le coup d'Etat manqué, 2.000 personnes tout au plus se sont rassemblées pour écouter le discours de celui qui s'est autoproclamé président par intérim il y a quatre mois.

L'armée du pays reste au coeur du conflit, et ses divisions sont l'objet de toutes les spéculations :

"Nous n'appelons pas à une confrontation entre soldats, entre frères, déclare Juan Guaidó._ Pas du tout. Au contraire, nous les appelons à adhérer à la Constitution, et pas à Juan Guaidó ou à l'Assemblée nationale, c'est ça qui nous a conduits à ce désastre. Nous les appelons à adhérer à la Constitution, qui est le document vénézuélien, le contrat social qui nous permettra de sortir de cette crise à court terme."_

Menaces, intimidations, arrestations, Nicolás Maduro, le président du Venezuela, fait la chasse aux dissidents et aux auteurs du soulèvement du 30 avril. Dix députés ont été inculpés de "haute trahison" et "complot" pour leur participation "active" à cette tentative de sédition. Nicolás Maduro a accusé vendredi son ancien chef du renseignement Cristopher Figuera d'avoir "coordonné le coup d'Etat" manqué, en tant que "taupe de la CIA".