DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Danser, marcher pour la planète et pour la justice sociale

Danser, marcher pour la planète et pour la justice sociale
Tous droits réservés
REUTERS/Simon Dawson
Taille du texte Aa Aa

Danser, marcher pour la planète et pour la justice sociale...

C'est ce qu'ont fait des dizaines de milliers d'Européens, adultes et enfants dimanche. A Bruxelles, entre 15 000 et 17 000 manifestants ont battu le pavé pour appeler les politiciens à mettre l'environnement au cœur des élections européennes.

La manifestation était organisée par Greenpeace, les syndicats et des plateformes comme Tam Tam (collectif d’expert.e.s, d’associations, d’acteurs de terrains et de citoyen.ne.s.) :

"En ce qui concerne le changement climatique, nous demandons un investissement d'au moins 4 milliards d'euros dans les trains et les métros. Sur les questions sociales, nous exigeons l'égalité de salaire et l'égalité des retraites pour les hommes et les femmes. Et concernant la santé, nous voulons une meilleure réglementation du prix des médicaments", explique Brieuc Wathelet, de la plateforme Tam Tam.

"L'heure des funérailles approchent pour la Terre". Certains manifestants, comme Florence Demarey, ont voulu créer un électro-choc :

"Notre planète, notre climat, tous les êtres vivants sont enterrés aujourd'hui, nous avons besoin de réveiller, de choquer, les gens, là, maintenant."

En Grande-Bretagne, des milliers de mères et d'enfants sont descendus dans les rues de Londres pour protester contre l'inaction du gouvernement. Pour elles, la survie des générations futures est en jeu :

"C'est une priorité, les politiciens doivent comprendre que c'est important et que nous avons besoin d'agir maintenant."

Des marches pour le climat ont aussi rassemblé des milliers d'Européens en Espagne, aux Pays-Bas, à Chypre et en République tchèque ce week-end.