Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roland-Garros: on n'arrête plus Mahut !

Roland-Garros: on n'arrête plus Mahut !
Taille du texte Aa Aa

Nicolas Mahut, déjà auteur d’un petit exploit au 1er tour en remontant deux sets de retard, a récidivé en se qualifiant mercredi pour le 3e tour grâce à sa victoire surprise face à l’Allemand Philip Kohlschreiber (54e) 6-3, 6-3, 6-3.

L’Angevin, à 37 ans, détonne décidément cette année Porte d’Auteuil, pour peut-être sa dernière apparition en simple dans le tournoi parisien. Le Français (253e), pas vraiment spécialiste de la terre battue, et à plus de 200 places de son adversaire du jour, a réalisé l’improbable. Et de façon assez nette: 3 sets secs.

Bénéficiaire d’une invitation, son premier tour tenait déjà presque du miracle, vainqueur face au demi-finaliste de la dernière édition Marco Cechinnato (19e) après avoir perdu les deux premières manches.

“La plus belle victoire de ma carrière”, avait-il dit juste après la rencontre. Il a donc confirmé qu’il se sentait décidément bien cette année sur la terre battue parisienne.

Nicolas Mahut, ex N.1 mondial en double, n’a jamais dépassé le 3e tour de Roland-Garros, un stade qu’il a déjà atteint deux fois en 2012 et 2015.

Il affrontera au prochain tour le vainqueur du match entre les deux Argentins Diego Schwartzman et Leonardo Mayer.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.