DERNIERE MINUTE

WRC Rallye du Portugal: Tänak et Toyota dominent toujours les débats

WRC Rallye du Portugal: Tänak et Toyota dominent toujours les débats
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Ött Tänak (Toyota) était toujours en tête du rallye du Portugal, 7e épreuve du championnat du monde des rallyes WRC, samedi à la mi-journée devant les deux autres Toyotas de Jari-Matti Latvala et Kris Meeke.

L’Estonien n’a toutefois pas remporté de spéciales en ce début de 2e journée du rallye, mais son équipier finlandais en a remporté deux, se rapprochant au général à juste un peu plus de 5 secondes, Meeke étant lui à plus de 18 secondes.

Derrière, Thierry Neuville (Hyundai) se maintenait à la 4e place devant Sébastien Ogier (Citroën).

Les Toyotas conservaient un net avantage sur leurs rivales avant les trois autres spéciales de la journée, le pilote belge pointant à près de 24 secondes et le Français à quelques 26 secondes du leader.

Ött Tänak a toutefois rencontré des problèmes de freins dans la 8e spéciale qu’il a terminée en 5e position.

Plusieurs pilotes se plaignaient beaucoup de la poussière soulevée par les voitures qui les précédaient. “Nous avons demandé un intervalle de quatre minutes hier”, soulignait Sébastien Ogier, regrettant que cela n’ait pas été accordé, même si Neuville l’estimait juste suffisant.

“Il y a vraiment trop de poussière, j’ai même dû m’arrêter car je ne voyais rien”, a déclaré Esapekka Lappi (Citroën) à l’arrivée de la 8e spéciale. La suivante, Amarante, la plus longue de la journée avec près de 38 kilomètres, se révélait très sableuse, le pilote finlandais de Citroën, 6e au général, allant jusqu‘à la comparer au rallye Paris-Dakar.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.