DERNIERE MINUTE

Rugby: l'entraîneur Senekal quitte Grenoble pour le Stade Français

Rugby: l'entraîneur Senekal quitte Grenoble pour le Stade Français
Taille du texte Aa Aa

L’entraîneur des avants de Grenoble, le Sud-Africain Dewald Senekal, a été libéré de son contrat pour rejoindre le Stade Français, dirigé par son compatriote Heyneke Meyer, a annoncé jeudi le club isérois relégué en Pro D2.

A Paris, l’ancien deuxième ligne de Toulon, Agen et Bayonne, âgé de 38 ans, doit prendre en charge le secteur de la touche, laissé vacant par le départ de l’Irlandais Paul O’Connell.

Conforté par le propriétaire Hans-Peter Wild, Meyer, ancien sélectionneur des Springboks, a remodelé son encadrement au cours d’une saison marquée par les tensions internes et des résultats mitigés (8e) compte tenu des nouveaux moyens du club de la capitale.

Meyer doit encore trouver un entraîneur des arrières pour remplacer l’Irlandais Mike Prendergast, parti au Racing 92. Ricardo Loubscher, un autre Sud-Africain, serait une option.

Co-entraîneur de Grenoble depuis 2017, Senekal, qui avait terminé sa carrière de joueur à Bayonne en 2015 avant d’en entraîner les avants, laisse Stéphane Glas, promu entraîneur en chef, seul aux commandes.

Glas, ancien trois-quart centre du XV de France (37 sélections), est lui aussi arrivé à Grenoble en 2017, en provenance d’Oyonnax.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.