Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Coupe du monde féminine : les Bleues reçues 2 sur 2 !

Coupe du monde féminine : les Bleues reçues 2 sur 2 !
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'équipe de France reçue deux sur deux. Les Bleues ont remporté leur deuxième match de la coupe du monde féminine en dominant la Norvège (2-1) à Nice.

Après une mi-temps stérile bien qu'ultra-dominée, les filles de Corinne Diacre ont idéalement lancé leur seconde période. Parfaitement servie par la latérale lyonnaise Amel Majri, Valérie Gauvin, la buteuse de Montpellier, trompe enfin Ingrid Hjelmseth, la portière norvégienne (47').

Surprise cependant, moins de dix minutes plus tard, c'est la star française, Wendie Renard, qui marque à son tour. Mais la tour de contrôle des Bleues marque contre son propre camp en convertissant en but un centre anodin de Lehn Herlovsen.

C'est finalement l'inévitable Eugénie Le Sommer qui libère son équipe. Un penalty aussi discuté que discutable pour une faute de Ingrid Engen sur Marion Torrent. Avec ce 76ème but en 161 sélections, Le Sommer, déjà meilleure buteuse de l'histoire de son club, se rapproche un peu plus de Marinette Pichon et son record de 81 réalisations sous le maillot frappé du coq. La Lyonnaise devient déjà la co-détentrice nationale de buts en phase finale de coupe du monde : 5, comme Marie-Laure Délie.

Avec ces trois nouveaux points, Amandine Henry et ses partenaires confortent leur première place dans le groupe A. De son côté, le Nigéria s'est bien repris après sa défaite inaugurale contre les Norvégiennes. Victoire 2-0 face aux Sud-Coréennes, buts de Do-Yeon Kim contre son camp et de Asisat Oshoala, la star du Barça.

Enfin, un choc européen opposait les double championnes du monde allemandes à l'Espagne dans le groupe B. Même privée de sa star Dzsenifer Marozsán, la Mannschaft a su faire respecter la hiérarchie. Le seul but du match est inscrit par la nouvelle joueuse du Paris-SG, Sara Däbritz.