Solitaire du Figaro: Hardy, vainqueur sans sponsor de la 2e étape

Le navigateur français Adrien Hardy, 2e de la Solitaire du Figaro, à son arrivée le 23 juin 2017 à Dieppe
Le navigateur français Adrien Hardy, 2e de la Solitaire du Figaro, à son arrivée le 23 juin 2017 à Dieppe Tous droits réservés CHARLY TRIBALLEAU
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

Skipper sans sponsor, Adrien Hardy (Sans nature, pas de futur) a enlevé avec brio la 2e étape de la Solitaire du Figaro, mercredi dans la baie de Morlaix (Finistère), après 2 jours 22 heures de mer, dans des conditions musclées.

Hardy, marin lorientais de 34 ans qui avait fini 2e de l'édition 2017, a coiffé de 6 minutes le vainqueur de la première étape, Yoann Richomme (Hellowork-Groupe Télégramme), après avoir filé à toute vitesse dans la descente de La Manche.

Xavier Macaire (Groupe SNEF) a pris la 3e place (2 j 22 h 53 min) de cette étape de la 50e édition de l'épreuve, qui se dispute avec des nouveaux bateaux monotypes capables de 'voler', les Figaro Bénéteau 3.

La belle opération de Hardy n'a pas contrarié les plans de Richomme, qui reste leader au classement général d'une édition forte de 47 concurrents.

La flotte avait quitté le port de Kinsale (Irlande) dimanche en fin de journée pour rallier Roscoff.

Huit marins ont dû abandonner au cours de cette étape, dont 4 pour des problèmes d'étanchéité des puits de foils. Quatre n'avaient pas pris le départ: Alain Gautier (Merci pour ces 30 ans) et Benjamin Schwartz (Action contre la faim) se sont percutés sur la ligne de départ, Cassandre Blandin (Klaxoon - C) a heurté un cargo au cours de la 1re étape, et Gildas Morvan (Niji) a eu son bateau endommagé sur la 1re étape.

La 3e étape, dont le départ sera donné dimanche, est une boucle au départ de Roscoff.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Judo : Riner sacré pour la huitième fois à Paris, Romane Dicko également en or

Clarisse Agbégnénou décroche sa septième victoire au Grand Chelem de Paris

Judo : avec trois médailles d'or à son actif, la France a brillé au Grand Slam de Paris