Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Boxe: Tony Yoka opposé à l'Allemand Dimitrenko pour son retour

Le Français Tony Yoka à Paris lors son combat contre le Britannique Dave Allen le 23 juin 2018 en lourds
Le Français Tony Yoka à Paris lors son combat contre le Britannique Dave Allen le 23 juin 2018 en lourds -
Tous droits réservés
PHILIPPE LOPEZ
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Tony Yoka, qui effectuera son retour sur les rings le 13 juillet à Antibes après une suspension d’un an pour trois “no show” à des contrôles antidopage inopinés, sera opposé à l’Allemand Alexander Dimitrenko, a annoncé samedi le diffuseur du combat Canal+.

Le champion olympique 2016, âgé de 27 ans et qui disputera son sixième combat professionnel chez les lourds, se frottera à un adversaire expérimenté, âgé de 36 ans et ex-détenteur de la ceinture européenne (41 victoires en 46 combats dont 26 avant la limite, 5 défaites). Dimitrenko a tenu 5 rounds le 20 avril face à l’Américain Andy Ruiz Jr, qui a ensuite créé une énorme sensation en dépossédant le Britannique Anthony Joshua de ses ceintures IBF-WBA-WBO.

La dernière apparition de Tony Yoka sur les rings remonte au 23 juin 2018, lors d’un succès face à l’Anglais David Allen, son cinquième en autant de combats. Yoka avait ensuite écopé d’un an de suspension ferme le 5 juillet 2018 devant l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) pour avoir manqué à trois reprises, en moins d’un an, à ses obligations de localisation pour des contrôles inopinés entre juillet 2016 et juillet 2017. Son recours devant le Conseil d’Etat a été rejeté en janvier.

Cette sanction a stoppé Yoka dans sa “Conquête”, une marche en avant très scénarisée qui doit le mener jusqu’au titre mondial chez les professionnels, et pour laquelle il avait signé en 2017 avec Canal+, partenaire et diffuseur, un contrat d’exclusivité.

En annonçant son retour le 7 juin, Yoka avait également précisé qu’il aurait trois combats à son programme cette année “pour arriver en haut du classement”.

Le super-welter Souleymane Cissokho, qui a remporté le 2 juin contre le Mexicain Vladimir Hernandez son premier combat professionnel aux États-Unis dans la salle mythique du Madison Square Garden à New York, sera lui aussi au programme de la réunion d’Antibes où il affrontera l’Argentin José Carlos Paz. Ce sera le 10e combat chez les pros du médaillé de bronze des JO-2016 de Rio.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.