L’UE floue sur le climat

L’UE floue sur le climat
Taille du texte Aa Aa

Le sommet européen est une douche froide pour les défenseurs de l'environnement. Dans leurs conclusions les dirigeants n'évoquent pas d'objectifs climatiques à l'horizon 2050. Cette date apparaît tout juste en bas de page où il est fait mention qu'une majorité d'Etats membres soutiennent cette trajectoire. Pour les ONG les responsables de l'UE n'ont pas compris l'appel des citoyens lors des élections européennes. "Trop de points dans cet agenda stratégique sonne - comme d'habitude - satisfaire certains intérêts économiques, la croissance économique à tout prix, la numérisation, le marché intérieur, ces mots clefs que l'on a vu par le passé. C'est trop 2014 et trop peu 2019", déplore Franziska Achterberg de Greenpeace Europe.

Alors que les chefs d’Etat et de gouvernement tentaient de trouver un compromis, la mobilisation citoyenne pour le climat ne voulait pas rater cette occasion. Tous les jeudis se sont les élèves et les étudiants belges qui manifestent. Comme le mois de juin est celui des examens, leurs grands-parents ont repris le flambeau à quelques dizaines de mètres du Conseil européen. Sans succès immédiat.