DERNIERE MINUTE

Les Stambouliotes de nouveau appelés à élire leur maire

Les Stambouliotes de nouveau appelés à élire leur maire
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est un scrutin important pour le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a valeur de test pour sa popularité. Les électeurs d'Istanbul se choisissent un maire. La seconde élection municipale en moins de trois mois dans la mégalopole. Celle du 31 mars, qui avait vu la victoire du candidat d'opposition, a été annulée.

"Cette seconde élection, à mon avis, va permettre de résoudre la plupart des problèmes sociaux, politiques et éthiques" estime un électeur. "Tout le monde s'est opposé à la décision de Haute autorité électorale de faire revoter les gens. Ca ne s'est pas fait dans les règles, dit un autre Stambouliote. J'espère que cette élection se déroulera dans le respect du droit."

Les candidats sont les mêmes que la dernière fois. D'un côté, Binali Yildrim, du parti au pouvoir AKP. Cet ancien Premier ministre est un très proche du président Erdogan. Il avait perdu de 13 000 voix seulement le 31 mars. De l'autre, Ekrem Imamoglu, du CHP, une figure montante de l'opposition. Le président Erdogan a assuré qu'il acceptera le résultat du scrutin. Mais l'opposition, qui redoute des fraudes, a mobilisé une armée d'avocats pour surveiller les urnes. Les résultats sont attendus dans la soirée.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.