La Canadienne Bianca Andreescu doit renoncer à Wimbledon

La Canadienne Bianca Andreescu face à la Tchèque Marie Bouzkova au 1er tour de Roland-Garros, le 27 mai 2019
La Canadienne Bianca Andreescu face à la Tchèque Marie Bouzkova au 1er tour de Roland-Garros, le 27 mai 2019 -
Tous droits réservés
Philippe LOPEZ
Taille du texte Aa Aa

La Canadienne Bianca Andreescu, révélation de la saison sur le circuit WTA, ne participera pas au tournoi du Grand Chelem sur gazon de Wimbledon (1er-14 juillet), a annoncé lundi la Fédération canadienne de tennis.

“Malheureusement, en raison de sa convalescence pour sa blessure à l‘épaule droite, Bianca Andreescu a retiré son nom du tableau de Wimbledon”, a indiqué Tennis Canada.

Andreescu, 25e mondiale, n’a joué qu’un match depuis fin mars, à Roland Garros lors du 1er tour. Elle avait battu la Tchèque Marie Bouzkova pour son entrée en lice, avant de déclarer forfait pour son match du 2e tour.

Andreescu, qui vient d’avoir 19 ans, avait fait sensation en remportant son premier titre, à Indian Wells, en étant bénéficiaire d’une “wild card” (invitation), du jamais-vu dans l’histoire du tournoi californien.

Elle était classée au-delà de la 100e place mondiale en début d’année lorsqu’elle avait atteint à la surprise générale la finale du tournoi d’Auckland en battant la Danoise Caroline Wozniacki et l’Américaine Venus Williams.

Mais elle s’est blessée à l‘épaule droite lors du tournoi de Miami, une blessure qui l’avait contrainte à l’abandon en 8e de finale et qui l’empoisonne depuis.

La Canadienne d’origine roumaine a repoussé à plusieurs reprises son retour sur le circuit et vise maintenant une reprise de compétition pour la tournée nord-américaine sur ciment, selon Tennis Canada.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.