Accord conclu pour former un gouvernement de gauche au Danemark

Accord conclu pour former un gouvernement de gauche au Danemark
Taille du texte Aa Aa

Après trois semaines de négociations au Danemark, la cheffe de file sociale-démocrate, Mette Frederiksen, a annoncé la conclusion d'un accord avec trois partis de gauche pour former un gouvernement. Elle présente ce mercredi à la reine le programme gouvernemental de 18 pages.

Préoccupation numéro un des électeurs, l'environnement prend une place importante dans l'accord entre les quatre formations. "C'est un document politique qui, comme l'un des premiers au monde, définit réellement des ambitions vertes. Nous allons élaborer un plan climat, une loi contraignante sur le climat et réduire les émissions de gaz à effet de serre de 70%", a déclaré la future Première ministre.

Autre sujet important, l'immigration. Trois ans après avoir suspendu sa participation au programme des Nations unies qui instaurait des quotas d'accueil de réfugiés, le gouvernement danois va de nouveau ouvrir ses portes. Mette Frederiksen entend mener une politique d'immigration stricte, mais humaine. L'accord prévoit également l'abandon d'un projet controversé qui visait à installer les migrants "indésirables" sur une île inhabitée. Notamment les déboutés de l'asile qui ont un casier judiciaire et ceux qui ne peuvent pas être renvoyés vers leur pays.

Mais la grande inconnue de cet accord est la quasi-absence de financement précis de la future politique gouvernementale. "La loi sur le budget nous attend au coin de la rue. Les priorités que nous aimerions avoir, par exemple dans le domaine de l'aide sociale, vont être financées couronne pour couronne", a défendu Mette Frederiksen.