DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Premier ministre du Kosovo, suspecté de crimes de guerre, démissionne

euronews_icons_loading
Le Premier ministre du Kosovo, suspecté de crimes de guerre, démissionne
Taille du texte Aa Aa

Convoqué par un tribunal de La Haye pour s'expliquer sur d'éventuels crimes de guerre durant la guerre d'indépendance du Kosovo, en 98-99, l'ancien chef de la guérilla kosovare a préféré ne pas mettre en cause, dit-il, l'ensemble de son gouvernement.

"La semaine prochaine je vais être entendu, a déclaré Ramush Haradinaj, et je ne peux pas le faire en tant que chef du gouvernement, mais en tant que citoyen du Kosovo. Pour préserver l'honneur du gouvernement et de l'Etat, j'ai pensé qu'il était juste de démissionner".

Le tribunal spécial international a été mis en place en 2015 pour juger les crimes présumés commis par la guérilla albanaise (UCK) au Kosovo pendant et après le conflit au Kosovo.

Ramuh Haradinaj est arrivé au pouvoir il y a deux ans.