PUBLICITÉ

Dans l'UE, des grossesses plus précoces dans l'Est, plus tardives en Espagne

Dans l'UE, des grossesses plus précoces dans l'Est, plus tardives en Espagne
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans l'UE, si 92% des femmes sont enceintes pour la première fois entre 20 et 39 ans, 4% le sont avant 20 ans, surtout en Bulgarie et Roumanie, et 4% au dessus de 40 ans, d'abord en Espagne puis en Italie.

PUBLICITÉ

L'été c'est la saison où les ventres rebondis des femmes enceintes ne passent pas inaperçus. L'Union européenne en profite pour donner quelques statistiques. 92% des Européennes ont leur premier enfant entre 20 et 39 ans. En moyenne, 4% des femmes ont leur premier enfant en dessous de 20 ans, et 4% au dessus de 40. 

C'est en Espagne, Italie ou Grèce que les premières naissances chez des mères de plus de 40 ans sont les plus élevées.

 Là où on commence sa vie de maman le plus tôt, avant 20 ans, c'est dans l'est de l'Europe, avec un taux le plus élevé en Bulgarie et Roumanie, où un nouveau-né sur huit a une maman de moins de 20 ans.

L'âge de la maternité est-elle un indicateur des conditions sociales et du développement d'un pays ? La Bulgarie et la Roumanie sont les membres les plus pauvres de l'Union européenne.

A noter que malgré son opulence, la Grande-Bretagne figure en sixième position dans la catégorie grossesses à moins de 20 ans. Des mères qui ne vivent sans doute pas à Londres, là ou habitent les Européens les plus riches.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une femme meurt toutes les deux minutes pendant la grossesse ou l'accouchement

Grossesse à vendre

L'UE approuve les missions frontalières à Rafah, réfléchit sur les sanctions contre l'Israël