Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Italie : fin d'une coalition houleuse

Italie : fin d'une coalition houleuse
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

14 mois après la photo de famille, il ne reste plus grand chose de cette coalition hors norme. Il aura fallu 88 jours pour constituer le gouvernement populiste fédéré par Giuseppe Conte, 24 heures seulement pour le faire voler en éclats.

La coalition improbable entre les souverainistes de la Ligue et les antisystèmes du Mouvement 5 Étoiles a fait long feu, usée par les différends dont l'un des premiers fut le revenu de citoyenneté : une promesse de campagne des antisystèmes, mais une mesure d'assistanat pour l'extrême droite.

Depuis, la liste n'a cessé de s'allonger, et la ligne ferroviaire à grande vitesse entre Lyon et Turin a symbolisé le point de non retour. Trop coûteuse et néfaste à l'environnement selon le Mouvement 5 Etoiles, indispensable selon la Ligue.

Des divisions qui se sont étalées jusque sur la scène européenne, les antisystème italiens soutenant l'Allemande Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne alors même que la Ligue s'opposait à sa nomination.

Si le divorce semblait inéluctable, Matteo Salvini a choisi le timing. Son parti est au plus haut dans les sondages et voit dans le petit parti d'extrême droite Frères d'Italie un futur partenaire de coalition.