Macron accuse Bolsonaro d'avoir "menti" sur ses engagements pour l'environnement

Brésil, 22 août 2019.
Brésil, 22 août 2019. Tous droits réservés REUTERS/Ueslei Marcelino
Par Sandrine Delorme avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président brésilien a dénoncé "la mentalité colonialiste" de son homologue français qui évoque "une crise mondiale".

PUBLICITÉ

Des dizaines de milliers d'incendies se propagent dans la forêt amazonienne, tout comme l'inquiétude des populations sur la scène internationale...

L'ONU a appelé à la protection de l'Amazonie : "En pleine crise climatique mondiale, on ne va pas accepter davantage de dégâts sur une source majeure d'oxygène et de biodiversité", a déclaré Antonio Guterres.

Au sommet du G7, le président français a estimé que son homologue brésilien, Jair Bolsonaro, avait "menti" sur ses engagements en faveur de l'environnement. Emmanuel Macron a annoncé que dans ces conditions, la France s'opposait au traité de libre échange controversé entre l'UE et le Mercosur.

Le président français avait déjà exprimé son inquiétude, dans un tweet, malencontreusement illustré d'une mauvaise photo, comme beaucoup d'autres partagées sur les réseaux sociaux. Cette image notamment a été prise par un photographe décédé il y a 16 ans...

Néanmoins, dans ce tweet, Emmanuel Macron parle de crise internationale et propose de discuter de cette urgence au sommet du G7.

Mais le président du Brésil, le climato-sceptique Jair Bolsonaro n'a pas apprécié... Il a accusé Macron d'instrumentaliser une question intérieure au Brésil, de vouloir discuter de ces incendies en l'absence des premiers concernés, dénoncé son ton sensationnaliste et évoqué la mentalité colonialiste de la France, dépassée au 21e siècle...

Bolsonaro est sous pression depuis 15 jours, ONG environnementales, indigènes, scientifiques dénoncent son action et lui ne cesse de polémiquer. Il a toutefois tenu une réunion de crise hier soir... alors que des manifestations se profilent à Sao Paulo et Rio et devant nombres d'ambassades du Brésil...

A l'origine de ces incendies dans la forêt amazonienne, la déforestation et les brûlis en augmentation pour des raisons d'exploitation agricole et minière.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le commerce de l’UE au secours de l’Amazonie

Macron au Brésil : un renouveau dans les relations entre les deux pays

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid