DERNIERE MINUTE

Rohani appelle les Etats-Unis à lever toutes les sanctions contre l'Iran

Rohani appelle les Etats-Unis à lever toutes les sanctions contre l'Iran
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Alors que Donald Trump a estimé, à l'issue du G7, qu'une rencontre avec le président iranien pouvait être "réaliste", le principal intéressé a posé ses conditions, affirmant que la clé d'un changement était entre les mains de Washington. Selon le président iranien, les Etats-Unis doivent faire le premier pas.

"Sans cette étape, le verrou ne sera pas débloqué. La première étape est de retirer les sanctions. Vous devez retirer toutes les sanctions illégales, injustes et erronées contre la nation iranienne" a affirmé Hassan Rohani dans un discours retransmis mardi matin sur la télévision d'Etat.

"L'Iran a déjà exclu de faire ce qui inquiète le plus les Etats-Unis: la fabrication d'une bombe atomique", a argué le président iranien. "Si, honnêtement, c'est votre seule préoccupation, celle-ci a déjà été exclue" par une fatwa émise par le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, a-t-il avancé.

De son côté, Donald Trump estime que les circonstances doivent être réunies pour une rencontre. "Je ne connais pas Monsieur Rohani, je pense le connaître un peu en observant ce qui s'est passé au cours des dernières années. Je vais vous dire une chose : c'est un excellent négociateur. Je pense qu'il va vouloir nous rencontrer. Je pense que l’Iran veut trouver une solution" a déclaré le président américain à l'issue du G7 de Biarritz.

Le président Trump et son homologue iranien doivent se rendre à New York pour l'Assemblée générale de l'ONU fin septembre, ce qui pourrait constituer une étape pour les pourparlers envisagés entre les deux hommes.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.