Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L'heure tourne pour mettre un terme à la crise politique en Italie

L'heure tourne pour mettre un terme à la crise politique en Italie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Plus que quelques heures pour trouver une issue à la crise politique qui a précipité l'Italie dans le chaos il y a trois semaines. Une course contre la montre s'est engagée... Tous les regards sont tournés vers les discussions entre le Mouvement 5 étoiles et le Parti démocrate qui ont décidé de se revoir après des pourparlers nocturnes assez houleux...

Conflits de personnalités, ambitions personnelles... Si un programme commun se dégageait, la formation du gouvernement sera complexe. Mais le climat est positif et les deux mouvements se veulent optimistes.

Le Parti démocrate aurait levé son veto à une reconduction du Premier ministre sortant Giuseppe Conte. Le Mouvement 5 étoiles, qui le soutient férocement, attendrait un "oui" formel. Ces derniers jours, Conte a déjà reçu un soutien inattendu du président du Conseil européen Donald Tusk et du président des Etats-Unis Donald Trump.

Mais selon les médias, le Parti démocrate aurait demandé des contreparties. En échange de cette reconduction, il voudrait plusieurs ministères, comme l'Economie, la Sécurité et les Affaires étrangères.

Le chef du Parti démocrate Nicola Zingaretti est mis sous pression pour obtenir le plus possible alors que l'ancien Premier ministre démocrate Matteo Renzi, toujours influent au sein du Parti démocrate, appelle à trouver rapidement un accord...

Autre problème : le sort de l'actuel vice-Premier ministre sortant et chef du Mouvement 5 étoiles Luigi Di Maio. Les rumeurs selon lesquelles il voudrait conserver son poste de vice-Premier ministre et prendre le ministère de l'Intérieur qu'occupait Matteo Salvini de la Ligue ont conduit à une impasse dans les négociations. Mais, depuis, le Mouvement 5 étoiles a démenti.

L'enjeu pour le Mouvement 5 étoiles et le Parti démocrate est de taille. Au bout du compte, soit ils parviennent à s'unir dans un nouveau gouvernement, soit le président italien Sergio Mattarella annoncera la tenue d'élections anticipées (ce qui serait favorable au leader de la Ligue d'extrême- droite Matteo Salvini).

Mais le président voudrait éviter ces élections, il veut une issue rapide, arguant qu'il y a des décisions urgentes à prendre concernant le vote du budget 2020 d'ici octobre et la nomination du commissaire italien européen...

Il doit conclure le second round de consultations politiques ce mercredi soir... L'heure tourne...