PUBLICITÉ

"Mare Jonio" : Salvini autorise femmes et enfants à débarquer

"Mare Jonio" : Salvini autorise femmes et enfants à débarquer
Tous droits réservés 
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les autres devront rester sur le navire qui reste interdit des eaux italiennes.

PUBLICITÉ

Les 26 femmes et 22 enfants à bord du "Mare Jonio", navire humanitaire bloqué en Méditerranée, vont pouvoir débarquer en Italie, a annoncé le ministre italien Matteo Salvini.

Si ces personnes vulnérables seront autorisé à entrer en Italie, ce ne sera pas le cas des autres, a précisé jeudi le ministre sur le départ, qui ne lève pas l'interdiction d'entrer dans les eaux italiennes émise à l'encontre du "Mare Jonio".

Le "Mare Jonio", affrété par l’ONG italienne Mediterranea Saving, a secouru mercredi une centaine de migrants dont l'embarcation prenait l'eau. Plusieurs personnes seraient décédées par noyade avant l'intervention des humanitaires.

Le leader du parti d'extrême-droite, Matteo Salvini, qui s'apprête à quitter son poste à la suite de la crise de gouvernement à Rome, a multiplié ces derniers mois les refus d'accoster aux navires des ONG qu'il accuse d'être les complices des passeurs.

Carlotta Sami, porte parole du Haut-Commissariat pour les réfugiés des Nations unies, estime qu'au moins 900 personnes ont perdu la vie en Méditerranée cette année. Selon elle, ces tragédies auraient pu être évitées sans l'instrumentalisation politique de l'aide humanitaire. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Majorque : quatre personnes tuées dans l'effondrement d'un bar

Ce célèbre village des Baléares limite les visites pour lutter contre le tourisme de masse

Oslo, Madrid et Dublin reconnaissent l'Etat palestinien, renforçant l'isolement de l'Israël