Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Calcio : la Juve s'en sort bien face à Naples (4-3)

Calcio : la Juve s'en sort bien face à Naples (4-3)
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les Bianconeri ont fait tomber leur grand rival pour le titre à l'issue d'une rencontre à rebondissements lors du match au sommet de la deuxième journée du championnat d'Italie.

Après sa grossière erreur en fin de match, Kalidou Koulibaly peut se prendre la tête dans les mains. Le Napoli est passé tout près de tenir en échec la Juventus de Turin samedi soir dans l'affrontement entre les deux ténors du Calcio.

L'affiche du championnat d'Italie a tenu toutes ses promesses et chacune des deux équipes a eu son temps fort : les Turinois ont dominé les débats pendant un peu plus d'une heure de jeu avec à la clé trois buts inscrits par Danilo (16e), Gonzalo Higuaín (19e) et l'inévitable Cristiano Ronaldo, auteur à la 62e minute de son premier but de la saison.

Malgré un retard conséquent, le Napoli n'a pas abdiqué. Le dauphin de la Juve la saison dernière s'est lancé ainsi dans une incroyable remontée, inscrivant trois buts en l'espace de 15 minutes par trois de ses recrues estivales : Kostas Manolas (AS Roma, 36 M€), Hirving Lozano (PSV Eindhoven, 40 M€) puis Giovanni Di Lorenzo (Empoli, 8 M€) pour revenir à 3 buts partout à la 82e minute.

"La rencontre est très facile à résumer, a expliqué en conférence de presse l'entraîneur napolitain, Carlo Ancelotti.On a joué très mal pendant une heure avant de se reprendre pendant la dernière demi heure et d'effacer nos trois buts de retard... On est revenus à 3-3 et puis après..."

Le technicien italien avait encore en travers de la gorge le dernier coup de théâtre survenu dans le temps additionnel : sur l'ultime coup-franc de la rencontre, Kalidou Koulibaly a transformé son dégagement en but contre camp. La Juve s'impose 4-3 devant son public. La chance du futur champion diront certains...