Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

British Airways : grève massive des pilotes, tous les vols annulés

British Airways : grève massive des pilotes, tous les vols annulés
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Quasiment tous les vols de British Airways sont annulés, et près de 100 000 voyageurs sont impactés.

La compagnie aérienne fait face ce lundi et ce mardi à une grève massive de ses pilotes, qui réclament de meilleurs salaires.

C'est la première fois que British Airways est confronté à un tel mouvement de contestation.

« C'est un conflit qui porte sur les salaires, explique Simon Calder journaliste spécialisé dans les voyages. Les pilotes réclament une meilleure rémunération au regard des 2 milliards d'euros de profits réalisés chaque année par la compagnie. De son côté, la direction dit : "Regardez, nous vous proposons une augmentation de salaire supérieure à l'inflation, vous êtes déjà parmi les pilotes les mieux payés en Europe. »

British Airways dit avoir proposé une hausse de salaires de 11,5% sur 3 ans. Une offre qui a été refusée par Balpa, le principal syndicat de pilotes, qui exige que l'accord salarial inclue la participation aux bénéfices.

« Je ne sais jusqu'à quel point le public nous soutient, avoue Brian Strutton, secrétaire général du syndicat de pilotes Balpa_. Ce que je sais en revanche, c'est que les pilotes sont quasi-unanimes : 93% d'entre eux ont voté en faveur de la grève. Ce sont eux que je représente. Ce sont eux pour qui je tente de négocier un accord. »_ Et le secrétaire général du syndicat Balpa de se dire "désolé pour les perturbations causées par la grève".

Même exercice de contrition du côté de la direction de British Airways.

Dans un communiqué, la compagnie dit comprendre la gêne occasionnée par ce mouvement social.

« Nous comprenons la gêne occasionnée par cette grève auprès de nos clients. Après de nombreux mois passés à essayer de résoudre le conflit sur les salaires, nous sommes extrêmement désolés que cela ait abouti à cette grève. Nous restons prêts à reprendre les discussions avec Balpa. »

Pour l'heure, aucune date n'a été fixée pour une reprise des négociations.

En revanche, les pilotes ont d'ores et déjà programmés une nouvelle journée de grève, le 27 septembre.

- avec agences -