EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le procès de l'attentat raté de Notre-Dame s'ouvre aux assises

Capture d'écran du reportage
Capture d'écran du reportage
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le procès de l'attentat raté de Notre-Dame s'ouvre aux assises. Cinq femmes sont jugées.

PUBLICITÉ

Le procès de l'attentat raté près de Notre-Dame s'est ouvert ce lundi à Paris. Les faits se sont produits en 2016, dans la nuit du 3 au 4 septembre. Deux femmes avaient garé une voiture remplie de bonbonnes de gaz et avaient tenté de l'incendier à Paris, dans une rue très fréquentée. Seul un mauvais choix de carburant a permis d'éviter une explosion meurtrière.

Dans le box des accusés, Ines Madani, 22 ans et Ornella Gilligmann 32 ans. Toutes deux voulaient faire "un carnage" près de Notre-Dame, selon l'expression des magistrats instructeurs.

Au total, cinq femmes sont jugées, pour avoir participé, à divers degrés, au projet d'attentat. Mais une personne manque dans ce procès : Rachid Kassim. Ce propagandiste du groupe Etat Islamique, probablement mort en Irak est jugé par défaut pour avoir été l'instigateur de l'attaque.

Quatre des cinq femmes jugées encourent la prison à perpétuité. Ce dossier est le premier à être renvoyé aux assises depuis la vague d'attentats qui a touché la France à partir de 2015.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Procès du djihadiste Nemmouche à Bruxelles : 4 meurtres en 82 secondes

Du Stade de France au Bataclan, l'hommage aux victimes du 13 Novembre

Attentat près de la Tour Eiffel : l'assaillant "assume" son acte