DERNIERE MINUTE

Les Russes boivent moins

Les Russes boivent moins
Taille du texte Aa Aa

Les Russes boivent désormais moins que les Français ou les Allemands.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, la consommation d'alcool en Russie a diminué de 43 % entre 2003 et 2016.

Les auteurs estiment que cette baisse a contribué à la hausse de l'espérance de vie qui atteint aujourd'hui 78 ans pour les femmes et 68 ans pour les hommes.

Youri Sivolap, professeur de médecine : "C'est une tendance globale - dit ce médecin - et la Russie n'est pas une exception. C'est particulièrement notable dans les groupes sociaux qui étaient auparavant les plus touchés par l'alcoolisme. C'est le cas pour mes patients issus des forces de l'ordre. Il existe désormais des unités où la sobriété est la règle."

L'interdiction de la publicité et de la vente d'alcools forts dans les magasins après 23 heures associée à l'augmentation des prix ont contribué au recul de la consommation en Russie.

Youri Sivolap, professeur de médecine : "C'est un changement positif quand dans un pays les consommateurs d'alcools commencent à délaisser les alcools fort et préférer les boissons peu alcoolisées, avec pour résultats une diminution de la consommation totale d'alcool et donc aussi des risques sanitaires sont moindres, et c'est aussi ce qui se passe en Russie."

Le rapport de l'OMS rappelle que la consommation d'alcool a fortement contribué à la hausse des décès et à la crise démographique qui a suivi la chute de l'Union soviétique.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.